Musée des Beaux-Arts à Angers : focus sur L’arbre aux Serpents

En mai 2017, et après plusieurs années à être cachée des yeux de tous, la terrasse du Musée des Beaux-Arts à Angers a dévoilé à nouveau l’une des œuvres majeures de la vie d’artiste de Niki de Saint Phalle : L’arbre aux Serpents. Aviez-vous eu l’occasion d’y assister ?

 

Niki de Saint Phalle au Musée des Beaux-Arts à Angers

 

De renommée internationale, cette artiste plasticienne a marqué toute une génération par ses engagements aux côtés des Noirs américains, des femmes luttant contre le patriarcat et des malades atteints du sida. L’arbre aux serpents marque pour sa réalisation mais aussi pour la thématique qu’il représente.

 

Qui est Niki de Saint Phalle ?

Principalement reconnue pour ses créations monumentales, cette artiste plasticienne a laissé derrière elle des œuvres protéiformes conçues en tableaux, en sculptures, ou encore des films psychanalytiques. Née en 1930 et morte en 2002, Niki de Saint Phalle est l’une des artistes les plus réputées du 20ème siècle non seulement pour son art mais aussi pour les différents bouleversements de sa vie dont elle a longuement été inspirée. L’arbre aux Serpents est l’une de ses créations majeures réalisée dans les dernières années de sa vie, en 1992. Cette grande figure des Nouveaux Réalistes a puisé dans des influences diverses (Antoni Gaudi, Jackson Pollock, le Facteur Cheval) sans se rendre compte qu’elle devient elle-même, par la suite, une source d’inspiration pour d’autres artistes.

 

Un engagement politique et artistique

Engagée tout au long de sa vie pour ses idées féministes, Niki de Saint Phalle n’a jamais cessé d’assumer certains épisodes de sa vie au sein de sa créativité. Mariée pour la première fois à 18 ans, et après plusieurs épisodes de vie compliqués, elle refuse l’idée du mariage et évite autant que possible de ressembler à sa mère. 

 

Tout en assumant ces propos encore novateurs à cette époque, en 1964, l’artiste plasticienne crée le célèbre « Nanas » en papiers collés et résine représentant par ces matières des femmes gigantesques « libérées du mariage et du masochisme ». En faisant partie de ce mouvement précurseur de l’époque qui affirme et combat l’idée que les femmes peuvent être libres, indépendantes et combatives, Niki de Saint Phalle fait partie de la longue liste des femmes les plus inspirantes du 20ème siècle.

 

L’arbre aux Serpents, qu’est-ce que c’est ?

 

Le Musée des Beaux-Arts à Angers a reçu en 2005 la création de Niki de Saint Phalle : L’arbre aux Serpents. Sa présence a été évocatrice d’une volonté de la Ville de s’ouvrir davantage à l’art contemporain.

 

Comprendre L’arbre aux Serpents

Cette sculpture représente un arbre géant dont les branches se fondent avec le corps de douze serpents. Malgré le choix d’un animal généralement associé au Mal, il est ici peint de couleurs vives et dynamiques pour contrebalancer avec le sujet. Toutefois, la présence de ce reptile n’est pas anodine puisqu’il évoque sur diverses réalisations de la même artiste la noirceur d’un passé vécu. Ici, il serait l’évocation d’un été pendant lequel Niki de Saint Phalle a croisé le chemin d’un serpent dans le désert après avoir été abusée par son propre père. L’arbre est dans toute sa splendeur la symbolique de l’arbre de vie, la résilience.

 

L’exposition de L’arbre aux Serpents

Au départ, cette sculpture devait aussi faire office de fontaine dont l’eau devait jaillir depuis la bouche des reptiles. Cependant, cela n’a jamais été le cas et ne le sera sans doute jamais puisque cela pourrait nuire à sa conservation. Exposée au Musée des Beaux-Arts à Angers dès 2005, elle a pourtant dû disparaître des yeux du public en 2012 pour être transportée dans l’atelier de rénovation qui lui est destiné afin d’y subir un toilettage complet et une remise en beauté de sa polychromie. En effet, les agressions climatiques ont eu raison d’elle à cause de la pollution, les intempéries, la chaleur… La peinture a fini par s’écailler.

 

La représentation de cette œuvre sculpturale est marquante pour ce qu’elle représente de la vie passée de Niki de Saint Phalle mais aussi pour tant d’autres femmes. Rénover et replacer L’arbre aux Serpents au sein du Musée des Beaux-Arts à Angers est une action pleine de symbolisme.

Transbeauce

Transbeauce, spécialisés dans le voyage et le tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.